Avocat droit pénal Lille

Les cabinets de Maître Charles André Lefebvre, votre avocat en droit pénal au barreau de Lille, vous accueillent pour des consultations au 76 rue de Wazemmes à Lille et au 1 rue Miss Cavell à Arques. Prenez rendez-vous par téléphone.

Avocat droit pénal Lille

Avocat en droit pénal dans le barreau de Lille

Votre avocat en droit pénal à Lille, Maître Charles André Lefebvre, intervient afin de défendre vos droits ou de vous assister auprès des instances judiciaires liées au droit pénal. Que vous soyez victime ou auteur présumé du délit, l’avocat Maître Charles André Lefebvre peut s’occuper de votre dossier. Il vous épaulera et vous accompagnera pendant toutes les étapes de la procédure.

Le droit pénal en France

Le droit pénal renvoie à la répression des infractions. Ces dernières peuvent être des contraventions, de délits ou des crimes. On peut citer, par exemple, le vol, la conduite sans permis, le refus d’obtempérer, les outrages, les violences aggravées, le trafic de stupéfiants, les meurtres, etc.
Par ailleurs, la comparution d’une personne devant une Juridiction pénale (le Juge de proximité, le Tribunal de police, le Tribunal correctionnel, la Cour d’assises…) l’expose à différentes sanctions. La plus courante, et surtout la plus redoutée, est évidemment l’emprisonnement.
L’avocat peut alors intervenir pour demander une copie du dossier pénal, pour vérifier les procès-verbaux de police et bien sûr pour préparer la défense du client afin que la sanction prononcée soit la moins conséquente possible.
En ajout, l’avocat devra également vérifier la procédure pénale pour soulever toute irrégularité et en obtenir, si possible, la nullité. En d’autres termes, l’avocat doit rechercher les “vices de forme” qui peuvent engendrer l’annulation totale des poursuites pénales.

les interventions de l'avocat Maître Charles André Lefebvre

L’avocat assiste ses clients dans des situations comme :
• Pendant la phase de l’enquête :
Notamment, la garde à vue et l’audition libre par les services de police ou gendarmerie.
• Devant le Procureur de la République lors d’une comparution immédiate ou suite à une convocation par procès-verbal, et ce, avec ou sans contrôle judiciaire.
• La comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) (“plaider coupable”).
• Devant le Juge d’instruction :On cite, la mise en examen, l’interrogatoire et la confrontation, les demandes d’actes d’investigation etc.
• Devant la Chambre de l’instruction :
Dans le cas d’un appel contre une décision de détention provisoire.
• Lors de l’audience de jugement en première instance et aussi devant la Cour d’appel.
• Après la condamnation devant le Juge de l’application des peines ou le Tribunal de l’application des peines pour aménager la peine d’emprisonnement : placement sous surveillance électronique (“bracelet électronique”), libération conditionnelle, semi-liberté, etc.
• Pour demander un effacement d’une condamnation enregistrée sur les fichiers nationaux, notamment, sur le casier judiciaire pour éviter d’être pénalisé sur le plan professionnel.

Avocat en droit routier à Lille